Rêve blanc

champ sous la neige

Voici un poème écrit le 31 décembre 1997… À l’âge de 18 ans….c’est vieux… Et encore d’actualité pourtant !!

( Poème publié dans mon livre Trajectoires)

Le bleu argenté du fleuve qui sommeille
A emprisonné mes rêves dans un reflet
Le temps s’est figé et la nature veille
Ses arbres défeuillés, ses ruisseaux, ses vallées.

Le peintre a saisi l’hiver dans ses tons nacrés
Le tableau est pâle, et la lumière blanche
Mais tout est pureté dans ce ciel éthéré
Et, là-bas, dans ce brun-argent sur les branches.

L’oiseau respecte ce silence de givre:
Il semble glisser sur l’air comme sur les flots…
Le froid sur mon visage rend mes sens ivres
Cependant que mes yeux y trouvent leur repos

Un jour, la vie refleurira sous le soleil
Ce matin-là, l’oiseau chantera dans mon cœur
Et j’irai chercher le long du fleuve en éveil
Mes rêves dispersés sur les rives d’ailleurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *