La ronde des funambules

J’aime à rappeler mes origines tourangelles, et je me glisse assez joliment dans les mots d’Honoré de Balzac, pour décrire son lien à cette terre dont nous sommes pareillement issus : « Ne me demandez plus pourquoi j’aime la Touraine. Je ne l’aime ni comme on aime son berceau, ni comme on aime une oasis dans le désert ; je l’aime comme un artiste aime l’art, je l’aime moins que je ne vous aime, mais sans la Touraine, peut-être ne vivrais-je plus »

J’aime ses maisons en pierre de tuffeau, ses toits d’ardoises, ses vallons, ses châteaux, ses forêts, et « notre » Loire majestueuse et si belle. Il faut l’avoir vue à Candes-Saint-Martin se nourrir des eaux de la Vienne pour en comprendre la poésie, il faut l’avoir vue au lever ou au couchant du soleil entre Amboise et Montlouis-sur-Loire pour en saisir le charme, il faut l’avoir admirée depuis les terrasses de Blois ou de Chaumont-sur-Loire pour en deviner l’éclatante majesté…

Voilà, c’est là où j’ai grandi…
C’est là que j’ai commencé à écrire, à rire, à aimer…
C’est là que j’ai appris à soigner, à écouter, à consoler, à accompagner.

Médecin généraliste et écrivain, voilà ma double identité (professionnelle)…

En 2009, j’ai descendu le cours du fleuve pour venir m’installer en Loire-Atlantique, guère si loin de l’embouchure. Moi la fille des terres, je suis devenue la fille du vent, dans cette région aérienne autant qu’aérée, où soufflent bises, brises et tempêtes, où l’océan et ses vagues abîment nos yeux dans leur contemplation.

Récemment rattrapée par la maladie qui m’a fait passer « de l’autre côté du bureau », j’ai vécu un double mouvement de cheminement intérieur et de regard ouvert sur l’existence. Comme souvent dans ma vie, c’est l’écriture, encore une fois, qui en a été la synthèse parfaite. Ont émergé de ces journées à la maison ou à l’hôpital de nombreux poèmes, ainsi que mon roman « La vie rêvée d’Ava et d’Eden ». J’y aborde des thèmes qui me tiennent à cœur : la spiritualité, le chamanisme, l’ésotérisme tout en gardant les pieds sur terre, et en construisant, je le crois, des personnages aux personnalités attachantes bien ancrées dans le réel.

Belle lecture à vous tous !

Anne Markyse