Un mauvais tour

Sidobre, Tarn

Quand je dis à mes enfants
Que je vais avoir le crâne
Comme Fabien Barthez,
Ils me regardent
Avec des yeux tout ronds
C’est alors que je comprends
Que j’ai des références de vieux…

Et puis juste après,
Je me dis que non…
Que 41 ans, c’est pas bien vieux…
C’est juste mon corps
Qui me joue un mauvais tour
Un peu trop tôt
Bref il faut que je change de registre…

Alors après le foot des années 90,
Je tente la référence au dalaï lama
Le grand écart,
Je n’ai jamais su faire
Mais du football aux moines tibétains
J’admets qu’il y a peut-être
Quelque chose de cet ordre-là

Et finalement c’est peut-être pas si mal
De ressembler à un grand Sage
D’apprendre à ne m’attacher à rien,
Pas même à mes cheveux…
Et je saurai j’espère rester jolie
Dans le miroir
Pourvu que mes yeux soient juste assez aimants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *