Merci…

site archéologique de l'An Mil, Melrand

Je ne sais pas comment
La vie a permis cela…
Mais consciencieusement, 
Elle a mis à bonne place
Sur mon chemin,
Et depuis tant d’années, 
Toutes les bonnes personnes
Et tous les bons appuis
Pour me permettre aujourd’hui 
De traverser l’épreuve in fine 
Avec une grande sérénité…
C’est comme si je m’étais préparée
À tout ce qui m’attend
En méditant et en priant,
En écrivant et en donnant,
En accompagnant et en éprouvant,
En choisissant et en souriant,
En souffrant et en comprenant…
Un peu aussi comme si j’avais croisé, déjà, la destinée 
de celles et de ceux 
qui peuvent me guider
aujourd’hui…
Alors… il ressort, entre deux larmes 
Et entre deux tempêtes, 
Un sentiment de calme ému
Et une profonde reconnaissance
Pour tous ceux qui sont là,
De près comme de loin, 
Un sentiment de grande chance 
D’être celle que je suis
Pour affronter tout ça… 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *