Pour la Terre

Connemara

On ne naît pas sourd,
On le devient
Parce que les autres soudain comprennent
que leur monde
ne vous est pas accessible…

Si tout le monde était sourd,
jamais personne n’aurait mis un mot sur votre surdité

On ne naît pas sourd,
On le devient
Quand on devient sourd à la beauté du monde
Et qu’on n’entend plus le chant des oiseaux…

Si tout le monde était sourd,
jamais personne n’aurait su que vous pouviez chanter…

On ne naît pas aveugle,
On le devient,
Parce que les autres soudain devinent
que leur monde ne vous est pas visible…

Si tout le monde était aveugle,
jamais personne n’aurait mis un mot sur votre cécité

On ne naît pas aveugle,
On le devient,
Quand on oublie de regarder le monde
Et de s’émerveiller chaque jour…

Si tout le monde était aveugle,
jamais personne n’aurait su que vous aviez fermé les yeux

On ne naît pas insensible,
On le devient,
Le jour où les autres soudain s’étonnent
Que leur monde ne vous émeuve pas…


Si tout le monde était insensible,
jamais personne n’aurait mis un mot sur votre singularité,

On ne naît pas insensible,
On le devient,
Quand on ferme son cœur
Au monde visible et invisible,
Si tout le monde était insensible,
Jamais personne n’aurait su que vous aviez renoncé…

Aujourd’hui plus que jamais,
Je vous en prie, ne renoncez pas,
gardez les yeux ouverts, et l’oreille attentive
La Terre a éperdument besoin de vous…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *