De l’autre côté du bureau

Lac Campbon

Pardonnez-moi si aujourd’hui
Je ne vous accorde pas la même écoute
Pardonnez-moi mais aujourd’hui
C’est à votre place que j’aimerais être…
… de l’autre côté du bureau…

J’aimerais me lover dans le fauteuil
et vous raconter mes déboires
J’aimerais m’accouder devant vous
Et vous raconter mon histoire…
… de l’autre côté du bureau…

Ah si seulement c’était le bon jour
Pour m’épancher et pleurer
Ah si c’est seulement c’était mon tour
De me faire panser l’âme
… de l’autre côté du bureau…

Je me dis que ça doit être bien
De recevoir mon écoute
Quand je vois votre sourire
Qui me quitte chaleureusement…
… de l’autre côté du bureau…

Après que je vous ai consolés
Après que je vous ai rassurés
Après que je vous ai écoutés
Après que je vous ai compris…
… de l’autre côté du bureau…

J’aimerais parfois laisser mon corps
Entre vos mains expertes
Me laisser examiner le corps
Comme me laisser deviner l’âme…
… de l’autre côté du bureau…

Mais bon allez, vous m’attendez…
… de l’autre côté de la porte…
Je vais aller vous chercher…
Et je vais rester…
… de mon côté du bureau…

(Note du 8 septembre 2021 : quand j’ai écrit ce texte en janvier 2020, je ne savais pas que la vie allait être facétieuse et me laisser passer effectivement de l’autre côté du bureau fin juillet 2020…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *