La lame

J'aurais aimé garder Toutes les plus belles de nos années, J'aurais aimé danser Toutes les plus belles de nos valses
coeur brisé

J’aurais aimé garder
Toutes les plus belles de nos années,
J’aurais aimé danser
Toutes les plus belles de nos valses

Jusqu’au bout d’une nuit sans fin,
Pour nos éternités entremêlées

J’aurais aimé t’aimer
Plus beau que tu ne l’es,
J’aurais aimer te garder
Un peu d’espace au creux des draps

Jusqu’au bout d’un matin sans fièvre
Pour nos souffles apaisés

J’aurais aimé gravir
Les monts après les dunes
J’aurais aimé choisir
Toutes les plus hautes des échelles

Jusqu’au plus haut d’un ciel de traîne
Pour nos vies entrelacées

Je n’ai pas vu venir
La lame acérée
De la guerre qui broit,
Déchire et nous a séparés…

29 mars 2022

23Serge Doceul, Véronique Lunel et 21 autres personnes3 commentaires2 partagesJ’aimeCommenterPartager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.