La camisole

à l'abri de la vie Qui va, qui vient Et qui écorche
grille chateau d'ussé

Il était une fois une maman
Soucieuse du bonheur
De son enfant,
Et qui voulait pour lui
Une vie sans souffrances,
Sans douleurs,
Sans égratignures…

Elle lui fabriqua
Une vie bien lisse,
Bien rangée,
Bien tranquille,
Sans surprises,
Sans dangers,
Immobile…

L’enfant n’avait connu
Rien d’autre,
Alors il s’en accommodait…
Et il allait sa vie,
Innocent voyageur
Qui ignorait qu’un jour
Le train s’arrêterait,

Ils découvrirent ensemble
Mais un peu tard,
Que vivre c’était aussi
Traverser des souffrances,
Des douleurs,
Guérir de certaines,
Et finir par mourir…

Ni une ni deux,
La mère leur fabriqua
Une camisole
Contre la mort,
Une espèce de couverture
Pour les protéger l’un et l’autre
De l’inéluctable séparation

Bien à l’abri de tout,
Encore plus immobiles
Qu’ils ne l’avaient été,
à l’abri de la vie
Qui va, qui vient
Et qui écorche,
Ils cessèrent bel et bien de vivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.