L’identité

feuille de vigne Touraine

Chercher sa route
Entre médecine et écriture,
Entre épreuve et résilience,
Entre le dire et le silence,
Ne plus savoir quelle route tracer…

Et puis soudain,
En remontant le fleuve…

Humer cette odeur de pierre humide,
Mêlée celle, plus âcre, de la terre,
Gravir, en souriant, le côteau,
Laisser le regard se perdre au loin,
Au confluent de deux rivières
Qui unissent leurs eaux,
Vibrer en admirant ces forêts de feuillus,
Cueillir la grappe de raisin
Sous la feuille de vigne,
Fouler dans les rues pavées,
Les traces d’un Perrault, d’un Rabelais,
d’un Ronsard, d’un Balzac, d’un Vigny, …

Savoir que l’on est d’ici
Et de nulle part ailleurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *