à mes enfants

début janvier 2021
Crédit photo Sophie Hureau

Jamais au grand jamais
Je ne vous souhaite de vivre
Ce que j’ai enduré,
Et ce qu’endure mon corps
Qui doit se frayer
Un chemin vers la Vie

Pourtant, il est aussi,
Dans ma traversée,
Des graines de joie,
Et des instants de paix,
Des jolis pas de danse
Et des poèmes chantant

Alors, au moins,
Si vos vies, à leur tour,
Sont parsemées d’épreuves,
Du fond du cœur,
Je vous souhaite
D’être alchimistes

Afin de transformer
La rudesse du chemin
En route d’Espérance
Et de vivre ce parcours… …
comme une Renaissance…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *