Rechercher
  • annemarkyse

La puissance dans la fragilité

Aujourd'hui j'ai envie de faire résonner pour vous les mots de Gislaine Duboc issus de son très beau livre Les quatre voies chamaniques parce que ce passage dit comment j'ai traversé la maladie. Je me reconnais dans ces paroles :

"Plus vous êtes conscients de vos limites, plus vous rencontrez l'illimité parce que vous acceptez que la vie construise avec vous. Vous êtes responsable uniquement de vos intentions, acceptez la collaboration de la vie dans son incarnation. Retrouvez l'enfant qui est en vous, celui qui applaudit devant un feu d'artifice ou au tour d'un magicien faisant apparaître des bonbons! Gardez la capacité de pleurer et de hurler de douleur quand le chagrin vous envahit, parce qu'il existe aussi, mais ne lui donnez pas plus d'importance qu'à un orage. Laissez-le vous traverser, soyez conscient que ce courant, parfois violent, passera, et que le soleil reviendra, que la paix vous accompagnera. C'est cela la voie de la puissance dans la fragilité."


41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout