Rechercher
  • annemarkyse

L'olivier


Jamais plus je ne regarderai un olivier

Avec les mêmes yeux,


J’ai toujours aimé les feuilles argentées

Et les troncs noueux de tous ces oliviers

Nourris au Soleil de Provence


J’ai toujours apprécié la saveur de leurs fruits,

Petits régals pour les papilles,

Comme un rêve du Sud


Je saurai désormais le beau chant d’amitié

Qui monte dans leur feuillage,

Quand rires et confidences entremêlent leurs langages


Je laisserai vibrer dans ma mémoire,

Aussi doux qu’il est beau,

Le petit bruit des fruits qui roulent sur le filet


Je ferai vivre en moi

Les mille couleurs des olives destinées au pressoir,

Chacune leur parfum, et chacune leur histoire


Je tiendrai éveillé le plaisir enfantin

De grimper dans les arbres,

Le bonheur tout à portée de main


Je saurai qu’il est un havre de paix,

Sur la colline aux oliviers,

Une maison où l’eau, le soleil, le vent, la Terre

Ont uni leurs mystères


Je n’oublierai pas la douceur du regard

Et l’oreille attentive

De Jacques et Valéria


Jamais plus je ne regarderai un olivier

Avec les mêmes yeux

66 vues
  • Facebook

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com