Rechercher
  • annemarkyse

Jour de pluie, parapluie


Il y a celui qui s’en sert comme d’un bouclier

Comme s’il voulait se protéger

Contre la Terre entière

Il y a celui qui l’ouvre d’un coup sec

Parce qu’il est comme ça, et qu’il vit tout très vite,

Il y a celle qui t’bouscule en passant,

Pardon, excusez-moi,

Il y a celui qui ne sait pas comment faire avec tous ses paquets,

Mais qui ne lâchera pas le téléphone vissé à son oreille,

Il y a ceux qui en ont pris un pour deux,

Bien serrés comme des tourterelles,

Il y a celle qui le tient comme une ombrelle,

Même si l’eau ruisselle sur elle,

Il y a celui qui prend toute la place sur le trottoir,

En modèle XXL,

Il y a celui qui s’demande encore si ça vaut la peine de le sortir

Et qui scrute le ciel pour savoir dans combien de temps reviendra le soleil

Il y a celui qui fait la promotion du forum étudiant

Mon Dieu tu étais où toi en 2008

Il y a celle qui a décidé de mettre des couleurs dans sa vie,

Depuis les bottes jusqu’au parapluie,

Il y a celui qui pousse le landau,

En essayant surtout d’abriter son enfant,

Il y a ceux qui en ont pris deux pour deux,

parce que ça fait longtemps qu’ils ne partagent plus grand chose,

et qu'ils s’entrechoquent à chaque pas

Il y a celle qui a oublié de le prendre

Et qui avance quand même dans la vie, élégante,

Sans un faux pli, sourire aux lèvres,

Il y a celle qui a pensé à tout, même à ceux des enfants,

Et qui avance, échevelée, en rêvant pourtant d’être élégante,

Il y a ceux qui s’en passeront,

à quoi bon de toute façon

Il y a celui qui s’retourne dans le vent

Il y a celui qui n’a même pas remarqué qu’la pluie avait cessé de tomber…

… Arc-en-ciel…

Anne Markyse, 3 mai 2020

29 vues
  • Facebook

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com